Travaux publicsYûichi Yokoyama traduit par Céline Bruel


Travaux publics présente une série de chantiers colossaux, énigmatiques, et pour tout dire impossibles. De ceux qui construisent on ne sait rien. De ceux qui commandent ou ordonnent les travaux moins encore. Yûichi Yokoyama ne donne à voir que la massivité des rochers, l’étendue des plaines et du ciel, le fracas des matériaux, le travail.

Le dessin de Yokoyama aussi bien que ses personnages, leurs (absences de) motivations, les actions auxquelles ils se livrent restent étrangers aux codes et aux habitudes propres à la bande dessinée —japonaise aussi bien qu’occidentale. Ici, la narration s’efface pour rendre à la bande dessinée son matériau, le dessin, et sa vocation: l’agencement des formes.
Ce que Yokoyama met en scène n’est rien moins, et rien d’autre, que la création.

REVUE DE PRESSE

Atom, #15, Frederico Anzalone, 1 septembre 2020
Yûichi Yokoyama est ici moins mangaka que pornographe conceptuel. [+]
actuaBA, François Peneaud, 10/9/2005
Une sorte de land art industriel [+]
Zoom Japon, G. B., 1/6/2010
Grâce au travail des Éditions Matière, les lecteurs francophones ont à leur disposition [+]

Commander Travaux publics

prix pour :

96 pages, noir et blanc, janvier 2004
broché, 15 x 21 cm
sens de lecture japonais
EAN 9782916383064, 13 €