ÉDITIONS MATIÈRE

accès au catalogue

Créées au début de l’année 2003, les Éditions Matière agissent dans les champs de la bande dessinée, des arts plastiques et de la théorie à travers deux collections. La collection « Imagème » publie des travaux de bande dessinée, ou en rapport étroit avec la bande dessinée. La collection « Un se divise en Deux » publie ensemble des dessins et de la théorie, en des livres à tous égards tranchés.

Constituées en association loi 1901, les Éditions Matière sont membres du Syndicat de l’édition alternative (SEA). Le public est invité à vérifier de quelle alternative il s’agit.

collection “Imagème”

La collection « Imagème » publie des travaux de bande dessinée, ou apparentés à la bande dessinée, chacun dans son genre s’attachant à faire valoir la clarté de la ligne, une exigence de minimalisme, et, nouant le tout, le primat de la forme sur la substance — de la présentation sur la représentation.
Dessins publiés par la bande, les travaux que rassemble la collection « Imagème » ambitionnent de constituer un corpus original de textes-en-images.

collection “Un se divise en Deux”

1_ Publier ensemble des dessins et de la théorie, tel est le programme de cette collection.
2_ Ensemble, mais sans fusion ni confusion des deux : pas d’œuvres unifiées, pacifiées, harmonisées, où les registres s’épousent et s’expriment l’un l’autre, ni de recueils divers, éclectiques, sans principes, où tout se mélange avec tout.
3_ « Un se divise en Deux », soit dire : on a raison de se diviser — soit encore, ici : on doit et donc on peut en un livre trancher.
4_ Un livre : deux pages de couverture, deux entrées, deux sens de lecture possibles.
5_ Matière à invention d’une forme, qui place au recto des dessins, à lire dans le sens occidental, au verso de la théorie, à lire dans le sens oriental, à rebours du sens commun. Les deux travaux se précipitant l’un vers l’autre, venant se joindre — se heurter, s’entrechoquer — à l’endroit où ils finissent.
6_ Dans ce dispositif, le lieu de jointure n’est pas celui d’une connivence, mais un point de tension, et de séparation : deux travaux ensemble, renvoyés dos à dos, nettement séparés, et à cette condition agissant en commun, et pour lui.
7_ On parle de montage, d’art et de pensée qui ne transigent pas.

REVUE DE PRESSE

Planète BD, Sarah Dehove, 22 avril 2016
Bien plus qu’un polar, ce livre est une expérience visuelle, d’errance, de passages, d’échappement peut-être [+]
Le Calamar noir, Lucie Servin, 30 avril 2016
[…] personnages cobayes mis à l’épreuve de la matière dessinée [+]

Dernières parutions

Le Programme Immersion
Léo Quievreux

Tarzan contre la vie chère
Stéphane Trapier

Les Écrans
Jacques Ristorcelli