Quelques miettes à géométrie variableNicolas Nadé


Quelques Miettes à géométrie variable est la description d’un gigantesque dispositif mécanique. Un dispositif sûr et précis inscrit dans un paysage désert, et qui ne semble nécessiter l’intervention de quiconque : aucun personnage, aucun être vivant identifiable n’y apparaît.

On pourrait coller à la va-vite l’étiquette « abstraite » sur cette bande dessinée. Pointer de la sorte ce dont elle s’abstrait effectivement (intrigue, personnages, dialogues, sens, message…) serait cependant passer à côté du concret que, par ce biais, l’œuvre intensifie : dessin, composition, rythme, découpage, narration… ce qui fait l’essentiel de la BD en somme.
Resserrée, minimale, Quelques Miettes à géométrie variable est d’autant plus résolument une BD d’action, de pure action. Une BD où se noue une série de tensions complexes entre organicité et géométrie, entre mouvement et fixité, paysage et architecture, formation et effondrement, verticalité et horizontalité, noir et blanc, points, lignes, plans, regard, lecture, sensations, intelligence, émotions. Une BD. Une pure BD.

En guise de postface, Quelques Miettes à géométrie variable est suivi de Cadence, un bref récit (sur papier) glacé dessiné par Nicolas Nadé au moyen d’un logiciel 3D.

REVUE DE PRESSE

Radio Grandpapier, Stéphane Noël, 27/10/2017
Alors, pourquoi ce retour d’une bande dessinée qui flirte avec l’abstraction en 2017 ? [+]

Commander Quelques miettes à géométrie variable

prix pour :

156 pages, noir & blanc, octobre 2017
broché, 15 x 21 cm
9782916383545, 19 euros

quelques miettes en désordre…
QQMAGV__complet-51QQMAGV__complet-17QQMAGV__complet-56QQMAGV__complet-92QQMAGV__complet-98QQMAGV__complet-100QQMAGV__complet-122QQMAGV__complet-126_3