L’InrafPia-Mélissa Laroche


L’Inraf est l’Institut national de recherches archéologiques fortuites, l’organisation que l’on appelle dès que la parfaite surface de l’existence est perturbée par la moindre saillie, par l’apparition d’un accident, d’une scorie du vieux monde. Comme autant de trésors, ces objets mystérieux sans âge sont recueillis et préservés dans des meubles qui leur sont dédiés, à mi-chemin du reliquaire, du vaisselier et du colombarium.

Commander L'Inraf

prix pour :

14 volets, offset, noir & blanc, septembre 2018
leporello, 11,5 x 15 cm
tirage limité à 300 exemplaires, non diffusé en librairie
, 3 €

Mobilier de l’Inraf
inraf_07inraf_10inraf_09
mobile mobilier

Pia-Mélissa Laroche développe un fort intérêt pour le design de mobilier, qu’elle traduit notamment en peinture (voir sa série «Bouboulle» inspirée de la production d’André-Charles Boulle). Dans L’Inraf, les meubles sont autant de support à action, à découpage séquentiel et donc à narration. De mobiles mobiliers, en somme.
Voir aussi l’animation 60 secondes de la vie d’un meuble.

Ci-dessous, un aperçu de la série qui constitue Corps & Propos, recueil de bande dessinée autoéditée (10 pages, impression jet d’encre, reliée et façonnée à la main, 13,8x18,6cm, 2018).

Corps&Propos_6-le-monolithe-etait-un-belierCorps&Propos_10-Santa-BabarbaraCorps&Propos_d_ou_vient_l_aube